Published on 7 septembre 2022
Temps de lecture: 3 minutes
Mots clés
Body

Face à la hausse des prix du chauffage et de l’électricité, l’ASLOCA Vaud demande de prendre immédiatement des mesures efficaces. Il faut une allocation énergétique destinée à compenser les hausses du prix des énergies sous forme de forfait attribué par adulte et par enfant à charge.

Plus de 70% des ménages vaudois sont locataires. La grande majorité d’entre eux s’acquittent de leurs frais de chauffage et d’eau chaude par le versement d’acomptes mensuels. À la fin de l’exercice annuel, le bailleur leur transmet le décompte. Si les acomptes ne suffisent pas à couvrir les frais effectifs, les locataires doivent s’acquitter de la différence dans un délai de 30 jours. À défaut, le bailleur peut les mettre en demeure tout en les menaçant de résilier de manière anticipée leur bail faute de paiement.

Il est donc absolument capital que les locataires puissent être en mesure de payer les frais de chauffage et d’eau chaude, faute de quoi ils risquent de perdre leur logement. Depuis quelques mois, les annonces concernant l’augmentation des prix de l’énergie inquiètent. Le pouvoir d’achat des ménages se réduit chaque jour d’avantage. Gaz, mazout, électricité : les prix pour cet hiver seront en hausse, et cela effraie à juste titre les ménages et les locataires.

Ces derniers ont la particularité d’être complétement captifs du système de chauffage de leur immeuble et de la qualité de l’isolation de celui-ci. Ils ne peuvent rien entreprendre afin d’y remédier. L’ASLOCA Vaud exprime sa très vive inquiétude de voir, à cause de la hausse des coûts de l’énergie, de nombreux locataires incapables d’assumer financièrement la hausse de leurs charges. Le risque de voir des familles, des retraités, des jeunes actifs, perdre leur logement faute de moyens suffisants est très concret.

La particularité du système exposé ci-dessus est que la hausse des coûts pour l’hiver 2022-2023 se concrétisera au deuxième semestre 2023, lorsque les locataires recevront leur décompte final pour l’exercice couvrant la période du 1er juillet 2022 au 30 juin 2023.

Afin d’éviter une crise sociale majeure pour les ménages qui louent leur logement, une motion demandant une allocation énergétique destinée à compenser les hausses du prix des énergies a été déposée ce mardi au Grand Conseil par la députée Jessica Jaccoud, membre de notre comité cantonal.

Cette motion demande que le Canton introduise une allocation énergétique destinée à compenser les hausses du prix des énergies sous forme de forfait attribué par adulte et par enfant à charge. La motion est disponible ici.

En parallèle, l’ASLOCA Vaud lancera une campagne d’information sur l’importance de provisionner les charges pour éviter des mauvaises surprises au 3ème trimestre 2023.

Bloc redirection Asloca
L'adhésion dépend de votre lieu de résidence, veuillez saisir votre code postal :

Nous contacter

Toutes nos sections disposent de permanences pendant lesquelles vous pouvez les joindre.

Contacter votre section